La Confollence

[Corps à corps] par Pierre Vinclair

.

.

.

BLOUSON DE CUIR
_______ _______ _______ _______ _______ _______ tatouages mazout
avec des algues
_______ _______ _______ _______ _______ _______ en queue de cheval
il déverse son assurance
_______ _______ _______ _______ _______ _______ de mâle —

et elle, craint de le voir gonfler
_______ _______ _______ _______ _______ _______ jambes écartées, dire « Oh Poupée !
Je t’aime ! » avant de
_______ _______ _______ _______ _______ _______ vaillamment, violemment,
traditionnellement, la violer
_______ _______ _______ _______ _______ _______ jouissant de l’aval des poètes

Ô Rhône impétueux,
_______ _______ _______ _______ _______ _______ disent-ils, pauvre Saône !
dormante aux bois flottés,
_______ _______ _______ _______ _______ _______ qui s’abandonne
en un haut-le-cœur
_______ _______ _______ _______ _______ _______ au gros courant dégoulinant.

.

.

.

AINSI SOUS L’ŒIL mouillé
_______ _______ _______ _______ _______ du soleil à moitié planqué
en caméra de surveillance
_______ _______ _______ _______ _______ derrière un bosquet de nuages
un drame immense
_______ _______ _______ _______ _______ inaperçu

le grand soleil pornographique
_______ _______ _______ _______ _______ déballe tout, pourtant
de l’union des amants
_______ _______ _______ _______ _______ à un voyeur ouvrant
ses poumons au parfum marécageux
_______ _______ _______ _______ _______ des dessous de fleuves :

Ève à péniche
_______ _______ _______ _______ _______ pénis flottant d’Adam
et sensibilité de serpent
_______ _______ _______ _______ _______ à la syntaxe
dont l’œuvre d’amour fait l’union
_______ _______ _______ _______ _______ articulée des choses.

.

.

.

LES LOGICIENS DE la géographie
_______ _______ _______ _______ l’avaient prévu
les automaticiens surréalistes
_______ _______ _______ _______ y voient trouvaille
je parle de transformation
_______ _______ _______ _______ du hasard en destin

sol séducteur en pente
_______ _______ _______ _______ à la petite semaine
« Nous nous retrouverions
_______ _______ _______ _______ ainsi — car nous étions
faits l’un pour l’autre »
_______ _______ _______ _______ dit avec gravité —

sans demander son nom,
_______ _______ _______ _______ écouter ses pensées
d’homme ou de femme
_______ _______ _______ _______ ni l’un ni l’autre fluide,
mouvant les ombres de leurs corps
_______ _______ _______ _______ en souvenir.

.

.

.

OU BIEN SAÔNE dirait :
_______ _______ _______ « Je te trouve, mais mal —
pressés l’un contre l’autre
_______ _______ _______ par le béton
dans le vacarme toussoté
_______ _______ _______ d’échappement

tu n’es pas si impétueux
_______ _______ _______ les barrages t’auront
domestiqué
_______ _______ _______ camisole et cachets
dans l’hôpital des fous
_______ _______ _______ de notre fin de Terre

anéanti, tant pis ! allez !
_______ _______ _______ Rhône zombi !
aux confluences ! »
_______ _______ _______ elle l’avalerait en mante
laissant les motards fiers et les routiers costauds
_______ _______ _______ à leur vroum vroum.

.

.

.

LES SIRÈNES, MOTEURS
_______ _______ hurlent comme bougies
hystérisées sur une scène
_______ _______ délimitant le territoire
d’un rituel invisible
_______ _______ dont il faudrait parler :

les fleuves doivent-ils se marier
_______ _______ comme les hommes
dans les épithètes des prêtres
_______ _______ « impétueux », « dormante »
ou le contraire
_______ _______ pour fonder la vie des familles ?

est-ce leur égalité
_______ _______ d’amour qui donne ses fruits
d’habituelle nécessité ?
_______ _______ nous dévalons, remontons
bruyamment le courant
_______ _______ des questions restées sans réponse.

.

.

.

LA NUIT ÉCROULERA
_______ le rideau de toutes images
les voitures se gareront soudain —
_______ mais Rhône et Saône
continueront de négocier
_______ sous les yeux vitreux du musée

l’impossibilité
_______ de l’architecture à la pointe
et l’illisibilité
_______ de sa promesse à dominer
le bout de terrain maigre
_______ où je regarde vague

quelques brins d’herbe
_______ et deux pigeons (l’un, patte cassée)
les restes du pique-nique d’hier
_______ et des rails s’enfonçant
depuis les rives de la langue
_______ à l’eau mêlée.

.

.

.

EUX NE DISENT rien ;
ils parlent moins
que deux adolescents gênés
et excités
qui se feraient du pied
sous la table au repas

inaperçus de leur manège
pendant que continuent à se ruer
à leurs urgences
les véhicules témoins
qui traversent l’espace
comme une paire de claques

ce n’est pas leur mariage :
leur union n’est d’aucun contrat —
ils s’embrassent dans des gestes
de page blanche et notre amour,
disent-ils, est l’anagramme
de ce silence.

.

.

.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s