Unica

par Jonas Fortier  . . Monumental et impensable La peau tombe en pensée, le bétail est muet (les petits sont nés), le blé sème mille plumes ou pétales, le pain est une punition sentimentale – un seul et même soleil s’allume la nuit. Mais tous les moulins sont en panne, la lune immense et simplement […]

Lire la suite Unica

La Divulgue (5/5)

par Guillaume Artous-Bouvet. Gravures : « L’Apocalypse » d’Albrecht Dürer. Lire tous les épisodes. . . Vulves-tu ciel ou soit, ou soit foule de lèvres. N’hurle effluve de barbe et de peau : utérine, longtemps. Sel odore matin mesurément. Moussent blessent blessées. Cartilages commuent. Tout, rouvroir, est-ce viol : âtre théorétique. Us, marcheurs. Bômes bômes qu’adresse : un désir. Elle […]

Lire la suite La Divulgue (5/5)

Pluie de météores, 3

par Virginie Poitrasson. Lire le premier épisode et le deuxième. . . – Additionner méthodiquement les précipités. Précipités après précipités. – Dire le tranchant des choses. Explorer sa terreur sourde. – Once more into the breach, retourner sur la brèche, dear friends, once more, et chercher l’effet rebond. – C’est encore dans l’écart – corps – que […]

Lire la suite Pluie de météores, 3

La boîte à proverbes, 5

par Laurent Albarracin et Jean-Daniel Botta. Lire tous les épisodes . . La terre est noire parce que la Terre produit la nuit en passant devant le soleil. La nuit est la terre sortie du terrier de la Terre. La nuit est la taupinière de la Terre dans le ciel. Les ombres ont des taupes de T-shirt. La nuit […]

Lire la suite La boîte à proverbes, 5

Habiter à Dité, 6

par Guillaume Condello. Lire les épisodes précédents . . De retour au chemin, tu avances sur rien Sauf une herbe de mots synthétiques, fiction Douce au pied, où ne croît nul peuple d’acariens… Et pourquoi se bercer d’une hallucination De vocables tendus, à part passer le temps : Une histoire, au dodo, ne pas voir l’explosion ? – […]

Lire la suite Habiter à Dité, 6

Poème à Sylvia Plath

par Laurent Albarracin . . . . Arbres d’hiver vierges au fusil d’absence et châteaux de bois sec vous tenez dans vos rameaux l’édifice brisé. L’attente est un bleu qui tire sur l’ambulance. Dans la cuisine la bouilloire comme un train sur le lait. . . . . . . . .

Lire la suite Poème à Sylvia Plath

La divulgue (4/5)

par Guillaume Artous-Bouvet. Gravures : « L’Apocalypse » d’Albrecht Dürer. Lire tous les épisodes. . . Puisse feu, puisse faim, puisse soif, assignant. Tout, comme paysage, au soudain : amerri. Poupins, nourrissements, dans le beige. En clarté telle qu’ourle, excisée. Pâle, irise le lieu–: qu’allume incidemment l’œil du sel. Bure d’ailes, n’échoit : dans le tendre de […]

Lire la suite La divulgue (4/5)

La boîte à proverbes, 4

par Laurent Albarracin et Jean-Daniel Botta. Lire tous les épisodes . . Toutes les statues sont drapées dans l’à-pic de la pierre. Sculpter la pierre c’est tailler un vêtement dans du nu. La statue ne peut pas résister au romantisme de son cerveau. Elle a commencé par jeter ses terminaisons nerveuses dans un énorme bloc de pierre. Quand on […]

Lire la suite La boîte à proverbes, 4

Collectifs

par Christophe Ségas . . 1. inventer les cartes dont nous aurons besoin pendant l’exode ne réussir d’abord qu’à fabriquer des vasques d’argile au symbolisme grossier qui ne résistent ni à l’auto-critique ni aux intempéries tracer ensuite un cercle dans la poussière et y jeter cailloux herbes sales branches torves (mais ces plans-là s’avèrent trop […]

Lire la suite Collectifs