Une lumière d’encre

Une lumière d’encre note sur la couture poétique du temps . . [Corps à corps] par Pierre Vinclair . . Je voudrais essayer de lire la première moitié d’un poème de Peter Gizzi, celui qui donne son titre au livre que vient de traduire Stéphane Bouquet, Et maintenant le noir (novembre 2022) pour les éditions […]

Lire la suite Une lumière d’encre

Accidentés, 1

[corps à corps] par Guillaume Condello . . Près d’une mer toujours plus bleue toujours plus belle De Nice invisibles d’abord puis en hurlant Les trainées des avions recousent de fil blanc Le ciel au quartier pour les filles déchirées Marchant près de la plage où l’eau têtue Plaque sa langue le long du tarmac […]

Lire la suite Accidentés, 1

Le Poème-fleuve

par Pierre Vinclair [Corps à corps] avec Juan L. Ortiz, Le Gualeguay, bilingue esp./fr., traduit de l’espagnol par Guillaume Contré et Vincent Weber, Lyon, Trente-trois morceaux, 2022, 306 p., 23 euros . . Dans un entretien, Rachel Blau DuPlessis confiait au poème long le soin d’être une doublure de la vie : L’intéressant qu’il y […]

Lire la suite Le Poème-fleuve

Poème à Sylvia Plath

par Laurent Albarracin . . . . Arbres d’hiver vierges au fusil d’absence et châteaux de bois sec vous tenez dans vos rameaux l’édifice brisé. L’attente est un bleu qui tire sur l’ambulance. Dans la cuisine la bouilloire comme un train sur le lait. . . . . . . . .

Lire la suite Poème à Sylvia Plath

La Confollence

[Corps à corps] par Pierre Vinclair . . . BLOUSON DE CUIR _______ _______ _______ _______ _______ _______ tatouages mazout avec des algues _______ _______ _______ _______ _______ _______ en queue de cheval il déverse son assurance _______ _______ _______ _______ _______ _______ de mâle — et elle, craint de le voir gonfler _______ _______ […]

Lire la suite La Confollence

Exils d’ici

[corps à corps] par Laurent Albarracin « Le Temps est un enfant qui joue. » Héraclite . Cette rivière n’est pas d’ici ces arbres non plus ne sont pas d’ici ces pierres même ne sont pas d’ici ces pierres-ci ne sont pas d’ici aucune pierre d’ici n’est d’ici ces pierres-là qui plongent dans le temps qui sont […]

Lire la suite Exils d’ici

Le spectacle ou la vision ?

par Pierre Vinclair à Guillaume Métayer . Peu de formes poétiques portent encore avec elles le sceau de leur inventeur et c’est même à tort — parmi les exemples qui viennent spontanément à l’esprit — que l’on attribue le sonnet à Pétrarque (sans doute l’auteur du Canzoniere en a-t-il pour la première fois déployé toute […]

Lire la suite Le spectacle ou la vision ?

Habiter à Dité

par Guillaume Condello [Corps à corps — sur un ring, une piste de danse, ou même au lit, avec quelques auteurs (ou un genre, ou une forme) de la tradition.] . . Au milieu du chemin tendu entre rien Et rien, avance. La voie (mais qui l’a connue ?) Est perdue ? C’est aujourd’hui, pour les tiens : Vauriens, […]

Lire la suite Habiter à Dité

Trois sonnets du cru

[Corps à corps] par Laurent Albarracin . . Trois sonnets du cru ou les voyages du sédentaire . Quauqua res sòna en quauqu’un luec. Un monde es mòrt. ’N òme. Un pais. ’Na maison. Quelque chose sonne quelque part. Un monde est mort. Un homme. Un pays. Une maison. Marcelle Delpastre (Paroles pour cette terre) […]

Lire la suite Trois sonnets du cru