Blog

Catastrophes 3 – parution

Après pas mal de travail, CATASTROPHES 3, sobrement sous-titré « poésie pour le début et la fin des mondes », vient de paraître. Il comprend des textes / articles critiques / traductions de : Laurent Albarracin, Philippe Annocque, Wendy Chen, Guillaume Condello, Guillaume Contré, François Coudray, Rodrigo Dela Peña Jr., Frederic Dumond, Frédéric Forte, Sabine Huynh, Rodger […]

Lire la suite Catastrophes 3 – parution

Chanter : pour quoi dire ?

[édito] par Guillaume Condello . Cela fera bientôt sept siècles que Dante est mort. On se demande beaucoup, en cette année « anniversaire », pourquoi lire encore le Florentin. On fait de lui l’inventeur – comme on dit d’un trésor – de la langue italienne, le précurseur de l’Humanisme, etc. C’est là un rôle, disons, historique. Mais […]

Lire la suite Chanter : pour quoi dire ?

Habiter à Dité, 2

par Guillaume Condello. Lire le premier épisode. . Le jour, s’il vient : conduis, au milieu des doutes, Ou arbres, veilleurs à défaut de venger La nuit, ou le ciel, sa couleur en déroute : Au ruban de goudron roule un corps rongé Par le feu. Chemin noir : le soir. Tout s’éteint. Flaque blanche d’un réverbère, tout […]

Lire la suite Habiter à Dité, 2

Signes des temps

Solution du poème de Christophe Manon. Lire le texte troué proposé aux internautes. J’ai vu des visages nombreux sans les comprendre, sans vraiment les voir. Maurice Genevoix  . Le moment venu le moment est venu, il est venu. Et d’un bout à l’autre des temps nous n’en finirons pas de faire le compte de nos morts dont […]

Lire la suite Signes des temps

Les grandes compagnies

par Hervé Micolet . Eux autres de croître et multiplier et dominer la terre, et la terre et la mer & les poissons & les oiseaux pour l’usurpation de toute la Terre, l’avoir à soi et lui refuser à elle ce qu’elle sait le plus faire, ayant sa propre face devers le ciel, ne jouir […]

Lire la suite Les grandes compagnies

Tutoiements

par Daniel Cabanis . . 01 Tu as un chez-toi : un abri en dur, trou dans la roche, une grotte. Ce logement ne t’appartient pas. La roche en général est à tout le monde : ici, elle est propriété d’un groupe de spéculateurs privés. Locataire, à tout moment tu risques l’expulsion. Et même la mort si […]

Lire la suite Tutoiements

En vulgaire parlure

par Antoine Brea . . Chère revue Catastrophes, Tu sais sans doute qu’au septième cercle de sa géographie infernale, dans un désert de sable arrosé de flocons incandescents, Dante martyrise une classe particulière de damnés : les bafoueurs de la parlure. Il reproche en premier à ces intellectuels d’avoir méprisé, au travers de leurs écrits, la « parlure […]

Lire la suite En vulgaire parlure

Duel au Siècle d’or (1/2)

Duel au Siècle d’or : Góngora contre Quevedo  Quatre sonnets traduits de l’espagnol [1] par Pierre Troullier   [1] Éditions de référence utilisées : Luis de Góngora, Sonetos completos, edicíon, introduccíon y notas de Biruté Ciplijauskaité, Clásicos Castalia, Madrid, 1985 ; Francisco de Quevedo, Poesía original completa, edicíon, introduccíon y notas de José Manuel Blecua, Planeta, Barcelona, […]

Lire la suite Duel au Siècle d’or (1/2)

Chansons des mers du sud

par Mariano Rolando Andrade. Traduit de l’espagnol par l’auteur et Christophe Manon . . Christ à ‘Eua I Il n’y a plus de Noël si seuls comptent ceux qui ne sont pas là. Je te préfère ainsi, confiné et loin. Un plat de nourriture, un verre d’eau, personne pour fouiner. Dans ton dos la marée […]

Lire la suite Chansons des mers du sud

L’Objet du poème (7/7)

par Pierre Vinclair . . Voilà plus d’un an que je me suis lancé un peu n’importe comment dans ce feuilleton dont je savais seulement qu’il essaierait de définir « l’objet du poème » et compterait sept épisodes de 20 000 signes chacun. Après avoir, dans le premier, essayé de comprendre à quelles conditions on pouvait parler […]

Lire la suite L’Objet du poème (7/7)