Les lois du mouvement

par Nikki Giovanni.
traduit de l’anglais (USA) par Sabine Huynh

(pour la Magie de Harlem)

.

.

Les lois de la science nous apprennent qu’un kilo d’or pèse
autant qu’un kilo de farine et pourtant si on les lâchait depuis
une hauteur indéterminée dans leur état naturel l’un
toucherait le sol tandis que l’autre s’envolerait dans les airs

Les lois du mouvement nous disent qu’il est plus dur
de propulser un objet inerte que de faire dévier un objet
se dirigeant dans la mauvaise direction. Le mouvement étant
de l’énergie–inertie–apathie.
Apathie égale hostilité. Hostilité–violence. La violence
en tant qu’énergie est sa propre vertu. Les lois du mouvement nous apprennent

que les Noirs ne sont pas moins perturbés par le fait
que nous soyons noirs qu’ils ne sont disséminés par leur
impuissance. L’homme nous dit-on est le seul animal qui
sourit avec ses lèvres. Cependant les yeux sont le miroir de
l’âme

Le problème avec l’amour n’est pas ce que nous ressentons mais ce que
nous aurions aimé ressentir au moment où nous avons commencé à sentir
que nous devions ressentir quelque chose. Tout comme la publicité n’est pas
de la production, la séduction
ne séduit pas

Si je pouvais faire un vœu je demanderais toute la connaissance
du monde. La beauté est peut-être noire dit le professeur Micheau
mais savoir, c’est pouvoir. N’importe quel objet convoité est
acheté et vendu – n’importe quel objet délaissé voit sa valeur baisser.
Il est contraire à la nature de l’homme d’être dans l’une ou l’autre de ces catégories

Si le blanc définit le noir et le bien définit le mal alors les hommes
définissent les femmes ou les femmes scientifiquement parlant décrivent
les hommes. Si le sucré est l’opposé de l’amer et la chaleur
l’absence de froid alors l’amour contredit la douleur et
la beauté est dans l’œil de celui qui est regardé

Parfois j’aimerais te toucher et être touchée
en retour. Mais tu crois que j’empoigne et je crois que
tu te dérobes et maman dit toujours de faire attention aux hommes comme
toi

Alors je descends dans la rue avec mes lèvres peintes et mes
yeux soigneusement fardés pour séduire le monde mon amant
récalcitrant

Et toi tu retrouves tes hommes et leurs tope-là en te sentant fier
de passer pour un homme parce que tu sais que tant que tu resteras assis
sans bouger les lois du mouvement seront applicables

.

.

(« The Laws of Motion », from The Women and The Men)

[Illustration : Harlem en 1935, photo domaine public]

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s