Deux poèmes

par Nate Marshall. Traduit de l’anglais (USA) par Pierre Vinclair

.

.

addict

moi chuis-je ou j’est-ce ? J’été & je suis
un qui gère son propre bizness. j’aime pas
les p ____.  mais mate j’été aimé. chuis
de ceux qu’ont été ça donc j’l’a pas mérité

vu que je gère mon propre caillou. l’amour,
connais pas. moi j’été faux mais fais pas le faux
chuis des fois bien déchire mais fais pas le déchiré
parfois j’été genre un camé mais pas si arraché

qu’un tox qui kifferait. juste à gratter les pierres
comme un tox le ferait. arrêter ? pas moyen.
gros je prend ma part. j’essaya d’en finir.
pour lâcher ça mais j’été coincé dans un cercle.

chacun et comme il et & c’et ok.
dc j’a déménagé pour changé d’habitudes.

.

.

*

comment j’ai traité les femmes

si j’te disais bébé tu penserais p’tèt’ à quelque chose mais nan.
c’est seulement peut-être ce que jveux dire, donc je pourrais dire ma belle

& tu penseras Cam’ron, les femmes comptent pour de vrai maintenant
mais j’suis un nouvel homme, c’est pas pour rigoler ma belle.

c’est courant au lycée quand on dit pas encore grosspute.
on est du Chicago classique & putains fleurissent à nos bouches. Ma belle-

mère crache Too $hort & la première ligne que je pige
c’est tass tass tass j’veux ta caillasse — ma belle-

mère m’envoie au coin quand je chuchote Ludacris
& m’dit que l’sexe doit pas faire mal. je dis rien, ma belle-

mère laisse couler jusqu’à ce que quelques années plus tard je me fasse pomper
jusqu’au crâne au cerveau au plafond par une blanche & ma belle-

mère me raconte les risques de c’t’aventure.
j’peux pas empêcher ma bouche d’dire mais belle-

maman j’avais rien demandé chuis sorti comme ça
& j’étais juste supposé me balader en mode hé ma belle

t’es bien jolie. & donc ayant traîné partout
j’ai donné aux femmes une flopée de surnoms comme ma belle

(qui m’appelle beaup) & hollywood & princesse & pop star
& docteure & demoiselle & jambières & ma belle

c’est quoi ton nom que je le foute où j’t’ai connue au téléphone
t’excite pas je me rappelle toute notre discuss ma belle

& chérie & babe & mon amour & ma petite & mon poison & mon tendron
& quand je suis seul salut l’étrangère. comment ça va ma belle ?

& des fois quand j’appelais je tombais sur des mélopées trop chiantes
ou on me disait Nate tu te souviens pas de mon prénom ? c’est pour ça que tu m’appelles ma belle ?

.

.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s