Ou l’exil

[édito] par Guillaume Condello . Une légende veut que Li Bai se soit noyé dans un lac en tentant d’y attraper le reflet de la lune. Il faut dire qu’il devait sans doute en tenir une carabinée : le poète, sur notre terre exilé, a suffisamment chanté le vin et l’ivresse pour que les autres versions […]

Lire la suite Ou l’exil

Chanter : pour quoi dire ?

[édito] par Guillaume Condello . Cela fera bientôt sept siècles que Dante est mort. On se demande beaucoup, en cette année « anniversaire », pourquoi lire encore le Florentin. On fait de lui l’inventeur – comme on dit d’un trésor – de la langue italienne, le précurseur de l’Humanisme, etc. C’est là un rôle, disons, historique. Mais […]

Lire la suite Chanter : pour quoi dire ?

Du poème biographique

par Laurent Albarracin . . Le poème biographique existe-t-il ? Il est me semble-t-il plutôt rare [1] : le genre biographique aujourd’hui s’accommode mieux a priori de la prose, fût-elle brève et parfois même très courte, à l’instar des Vidas [2] de Christian Garcin (« vidas » du nom d’une forme brève en prose inventée par les troubadours) lequel […]

Lire la suite Du poème biographique

Au lieu d’un poème

[édito] par Pierre Vinclair . . Dans Inventio, Guillaume Artous-Bouvet caractérisait l’invention propre de la poésie moderne comme le revers et l’aggravation d’une triple crise de ses fondements. Le poème, en effet, ne dirait rien du réel (celui-ci « excède la langue en quoi s’y risque la diction »), n’exprimerait pas non plus la pensée d’un sujet […]

Lire la suite Au lieu d’un poème

Un Chant général

par Guillaume Condello . Comment faire chanter les archives ? Dans les traces infimes qui sont laissées par le passage de l’histoire, se joue la possibilité de recueillir ce qui n’a pas été, dans un premier temps, considéré digne de mémoire, ce que l’Histoire, écrite par la voix forte des vainqueurs, n’a pas retenu. L’archive, c’est […]

Lire la suite Un Chant général

Objectifs, Lunes

L’édito de Laurent Albarracin . . Quelle mauvaise foi, quelle fausse humilité ! se dit-on devant cette déclaration de Ponge : « Si j’ai choisi d’écrire ce que j’écris, c’est aussi contre la parole, la parole éloquente, parce que je ne suis pas éloquent. » [1] Car quel poète est plus éloquent que lui, plus capable de manipuler la matière […]

Lire la suite Objectifs, Lunes

Poésie & cinéma

par Pierre Vinclair . . Paterson, de W. C. Williams, est sans doute parmi les livres de poésie, l’un des plus beaux. On peut y lire, dans l’oubli de toutes les chapelles, une alliance parfaitement aboutie entre l’expérimentation formelle et la narration, entre la promenade urbaine et l’écriture de soi ; un manifeste à la […]

Lire la suite Poésie & cinéma

Le spectre des forêts

par Guillaume Condello . Les enfants de nos contrées ne connaissent plus guère les loups que par le biais des contes, des histoires pour s’endormir, ou de visites dans de tristes parcs où les plus petits pressent leur museau contre la barrière de bois, pour voir un soigneur lancer à des sortes de chiens maigres […]

Lire la suite Le spectre des forêts

Avalé avalant

par Laurent Albarracin . . Il se pourrait que le poète fût une sorte de Jonas, une sorte de prophète empêché de prophétie, qui n’ait plus rien à révéler de l’avenir aux hommes, et pour cause : il n’y a plus de dieu, plus de mission, plus de châtiment, plus d’avenir non plus ni d’absence d’avenir […]

Lire la suite Avalé avalant

Je contiens des multitudes

par Pierre Vinclair . . On trouve parfois ridicules les revendications bruyantes des rappeurs français, aimant à mettre en scène le fait qu’ils « représentent » tel ou tel quartier, tel ou tel département. S’ils ne le font bien sûr pas au même titre que le député de la circonscription correspondante (non seulement ils n’ont aucune légitimité […]

Lire la suite Je contiens des multitudes