Rien au centre

par Guillaume Condello . . À propos de L’arrière-pays, Gary Snyder, Trad. Brice Matthieussent, Le Réalgar, 2022. . Les civilisations ont souvent tendance à se situer au centre de l’univers ; il suffit de lire les mythes de la création qui nous sont parvenus de tous les horizons pour s’en convaincre. Les hommes de telle ou […]

Lire la suite Rien au centre

La taille du poème, à la hache

[édito] par Laurent Albarracin . Que fait la taille du poème au poème ? Au poème, c’est-à-dire à la réalité qu’il montre. Car le poème comme dispositif formel ne nous intéresse pas autrement que pour ce qu’il désigne du monde, dans sa manière de le montrer. Qu’est-ce que la dimension du poème modifie de ses enjeux ? […]

Lire la suite La taille du poème, à la hache

Vroum-vroum, flip-flap, guan-guan

[édito] par Pierre Vinclair . . Une polémique ayant (modérément) agité la poésie française a opposé en 2010 Jacques Roubaud à Christian Prigent. En voici les termes résumés (et sans doute caricaturés) : le premier constate la perte de terrain de la poésie dans l’espace public, au profit de pratiques qui, quoique cherchant à la […]

Lire la suite Vroum-vroum, flip-flap, guan-guan

Les images nous regardent

[édito] par Laurent Albarracin . Qu’il le veuille ou non, qu’il place là ou ailleurs son enjeu principal, il est bien évident que le poète est un producteur d’images et que celles-ci sont au cœur du processus poétique, ne serait-ce que parce que tout énoncé de langage fait image. Mais comment s’articule l’image mentale et […]

Lire la suite Les images nous regardent

Ou l’exil

[édito] par Guillaume Condello . Une légende veut que Li Bai se soit noyé dans un lac en tentant d’y attraper le reflet de la lune. Il faut dire qu’il devait sans doute en tenir une carabinée : le poète, sur notre terre exilé, a suffisamment chanté le vin et l’ivresse pour que les autres versions […]

Lire la suite Ou l’exil

Chanter : pour quoi dire ?

[édito] par Guillaume Condello . Cela fera bientôt sept siècles que Dante est mort. On se demande beaucoup, en cette année « anniversaire », pourquoi lire encore le Florentin. On fait de lui l’inventeur – comme on dit d’un trésor – de la langue italienne, le précurseur de l’Humanisme, etc. C’est là un rôle, disons, historique. Mais […]

Lire la suite Chanter : pour quoi dire ?

Du poème biographique

par Laurent Albarracin . . Le poème biographique existe-t-il ? Il est me semble-t-il plutôt rare [1] : le genre biographique aujourd’hui s’accommode mieux a priori de la prose, fût-elle brève et parfois même très courte, à l’instar des Vidas [2] de Christian Garcin (« vidas » du nom d’une forme brève en prose inventée par les troubadours) lequel […]

Lire la suite Du poème biographique

Au lieu d’un poème

[édito] par Pierre Vinclair . . Dans Inventio, Guillaume Artous-Bouvet caractérisait l’invention propre de la poésie moderne comme le revers et l’aggravation d’une triple crise de ses fondements. Le poème, en effet, ne dirait rien du réel (celui-ci « excède la langue en quoi s’y risque la diction »), n’exprimerait pas non plus la pensée d’un sujet […]

Lire la suite Au lieu d’un poème

Un Chant général

par Guillaume Condello . Comment faire chanter les archives ? Dans les traces infimes qui sont laissées par le passage de l’histoire, se joue la possibilité de recueillir ce qui n’a pas été, dans un premier temps, considéré digne de mémoire, ce que l’Histoire, écrite par la voix forte des vainqueurs, n’a pas retenu. L’archive, c’est […]

Lire la suite Un Chant général

Objectifs, Lunes

L’édito de Laurent Albarracin . . Quelle mauvaise foi, quelle fausse humilité ! se dit-on devant cette déclaration de Ponge : « Si j’ai choisi d’écrire ce que j’écris, c’est aussi contre la parole, la parole éloquente, parce que je ne suis pas éloquent. » [1] Car quel poète est plus éloquent que lui, plus capable de manipuler la matière […]

Lire la suite Objectifs, Lunes