Chants rêvés (3/3)

par John Berryman. Traduit de l’anglais (USA) par Sabine Huynh. Lire l’épisode 1 et l’épisode 2.

.

24

Ah le serviteur Henry pérora jusqu’à
ce que les corbeaux s’en mêlassent puis
il ampoula sa voix & pérora encore un peu.
Cela a continué à se produire, comme la guerre,
les soi-disant haut-parleurs indiens,
une arme à son flanc, pour les oiseaux.

Les vexations renfermaient une mousson de campagne.
On le Présenta lui, puis ses Grandes Lignes.
On l’interrogea sur la discrimination raciale ;
lui ne demanda pas qu’on légifère sur la discrimination raciale sans arrêt.
Le soleil fou se leva quand même sur les ghats
________ le sadhu pratiquant le mahamoudra, le grand Fleuve,

et Henry heureux ne pouvait contenir son excitation.
Hors de lui, de ses possibilités ;
il salaamait les heures du matin à moitié aveugle
tandis que les lépreux dégoulinants lui renvoyaient ses salaams,
des sourires & une passion entre leurs & ses yeux se posa
avec des sentiments jamais seulement en accord avec soi.

.

31

Henry Hankovitch, con guítar,
exécuta une courte prière zen,
sur son tatami en position de lotus relax
fixant son esprit sur que dalle, des seins rose-bleu,
et gratifia sa péronnelle d’un baiser langoureux ;
en s’asservissant il retira de sa valise

florentine en cuir bleu du tabac brun égyptien
& fit claquer un zippo.
Henry & Phœbé aussi heureux que des blattes
dans la cuisine mondiale jappèrent, sans aucune limite.
La flamme internationale, tel le désespoir, s’éleva
ou tels ces loufoques Pakis ou Soudanais

Henry Hankovitch, con guítar,
exécuta une prière de mante religieuse
qui encore plus que les Américains de plus en plus fanatiques
sont incapables de se gouverner eux-mêmes. Les Suédois n’existent pas,
les Scandinaves de façon générale n’existent pas,
à vous de jouer maintenant.

.

48

Il m’a hurlé dessus en grec,
mon Dieu ! – Ce n’est pas sa langue
et je ne suis pas si bon en – la sienne c’est l’araméen,
c’était – je suis un monoglotte d’anglais
(version américaine) et, comme disent les morceaux
de treize à la douzaine : où est le pain ?

mais ressuscitant dans le Deuxième Évangile, mon pote :
La graine descend, dieu meurt,
une résurrection a lieu,
un peu de croûte, puis se produit________ une mangerie. Il l’a dit,
une idée grecque,
gênante pour les Juifs imaginaires,

tel l’amer Henry, pétris de la mort de l’amour,
inquiets comme Cawdor, désambitieux, pleurant
l’invraisemblable de la chose nécessaire.
Il a baissé la voix et pythonisé sur
la mort de la mort de l’amour.
Il faut vraiment que j’y aille là.

.

63

Les noctules n’ont pas de banquiers et elles ne boivent pas
et ne peuvent pas être arrêtées et ne paient pas d’impôts
et, en général, les noctules se le font faire.
Henry d’avoir rejoint l’espèce humaine est sinoque,
connu pour l’être, par les rares d’entre eux qui pensent,
hors des cavernes battues.

Au lieu de la caverne ! ah agréablement glacée, sombre,
primitive moiteur ses cousins suspendus par centaines ou virant
avec leur radar privé,
sans crise, infantiles. Au lieu de la caverne ? Je vais servir,
dedans, ma peine aveugle. Des faisceaux lumineux sales d’un mètre de long
se reflètent dans le blanc de nos yeux.

Il salue ensuite pour soixante ans de ceci
juste maintenant un certain de valeur et de réflexion,
un homme théâtral,
Ô savant & Légionnaire qui aussi vite que cela pourrait
tuer ou te donner le rôle. Olé. Assailli par les années
lui calme commande et apparaît.

.

69

Point il ne l’aime mais les pensées
qu’il mise sur cette jeune femme
pourraient lancer un produit national
avec spots publicitaires & messages aériens
points de vente à Bonn et à Tokyo
je suis sérieux

Qu’on se le tienne pour dit neuf mots n’ont pas
été échangés entre elle et Henry ;
des regards, des sourires.
Que Dieu aide Henry, qui mérite tout
le moindre morceau de cette infernale & inconsciente
femme, et la souffrance.

J’ai l’impression que, unique, elle… Docile ?
Destins, conspirez.
– M. Os, s’il vous plaît.
– Accordez-moi, oh l’Insomniaque,
de faire l’expérience du corps de Mme Boogry
avant que le désir ne m’achève !

.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s