Thirst / Soif, 2

par Rodrigo Dela Peña Jr. Traduit de l’anglais (Philippines) par François Coudray.

.

.

[Cher désir, je suis ton élève]

Cher désir, je suis ton élève, je suis ton otage.

Je suis la coupe que tu emplis et remplis à l’en faire déborder.

Pareil à l’air, pareil à l’eau : tu es ce qui soutient,

tu es ce qui détruit. Sur chaque jour tu projettes ton ombre,

dévoilant tes ordres : que je m’y soumette, 

avale. Et que vais-je faire d’autre que franchir,

comme porte tambour, le tourbillon

que tu es, seuil par lequel le corps sort,

entre ? Je ne peux plus distinguer qui

je suis de ce que tu es, le danseur emmêlé

de la danse. Tu es le murmure du cœur et son écho,

le pouls battant, répétant : viens, viens, viens…

.

.

 

[Dear longing, I am your student]

Dear longing, I am your student, I am your hostage.

I am the vessel you fill and fill to overflowing.

As you are air, as you are water: what sustains

and what annihilates. You shadow each day,

baring your commands for me to follow,

swallow. And what else am I going to do but pass

through a revolving doorway, the whirl

that you are, threshold where the body exits,

enters? No longer can I distinguish who

I am from what you are, the dancer entwined

with the dance. You are the heart’s murmur and its echo,

the beat repeating now and now and now.

.

.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s