Sophie ou la vie élastique, 6

Par Ariane Dreyfus. Tous les épisodes.

.

.

DEMAIN NON PLUS

.

.

 

Rien ne bouge dans la chambre, sauf dans une cage

Sauf l’écureuil qui gratte pour retrouver sa vie
Se tourne et se retourne
Sans savoir par où, mais gratte

« Arrête, il faut dormir »
Sophie se redresse, repousse ses draps
Pour mieux voir

Relevées, des presque mains griffues se touchent
Inertes

Soudain le voilà à quatre pattes
Il pivote par secousses, par faibles cris d’oiseau
Tout de lui tremble et recommence

« Tu ne veux pas ? Alors je vais te caresser »

Il montre des yeux les plus simples du monde
Le museau palpitant

*

La morsure te dit non

Cage ouverte, fenêtre ouverte, il a bondi sur la corniche
Extérieure

Rien

*

N’y a-t-il pas un lierre plein de sève
Ou même craquant
Pour poser ses pattes quelque part ?

Devant le château nulle branche tendue
À la portée de l’élan

Le seul grand souffle ne peut rien porter
Que la nuit

*

Sophie lui lance quelque chose
Pile dans les reins, touché !
Une balle qui l’atteint casse
La seule vie qu’il avait
Tombe

Elle court vite le rejoindre
De marche en marche une lanterne se balance
Un peu lourde
Pour sa main qui la soulève

Il ne bouge plus ne fait que respirer
Sophie soupire contente, elle peut le gronder, le reprendre
Et le serrer dans ses deux mains

S’endormir en rond

*

— Quel est cet animal mort sur votre oreiller ?

— Mais Bastien, ce n’est pas comme ça quand on est mort.
— Mais si Mademoiselle, donnez-le moi, je m’en occupe.

Avant elle touche ses dents avec son doigt
Son museau

Maintenant qu’il fait jour, elle voit le sang

— Où l’emmenez-vous ? Demain, il sera vivant ?

.

.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s