Sophie ou la vie élastique, 3

Par Ariane Dreyfus. Tous les épisodes. [L’épisode est composé de trois poèmes indépendants.]

.

1. Comment arrêter ça ?

.

.

C’est à nouveau la nuit
C’est à nouveau demain peut-être jamais

Mme de Réan reste les yeux ouverts dans la nuit

.

.

.

.

2.

.

..

___________________Du nuage de ses bras
sortit, prudemment, un petit chat

Sauta dans l’herbe.

Libre de se lever,
la jeune mère prend la main de Sophie
L’écartant du pied de l’arbre
Où elle grattait la terre avec un petit pied de cire

La couverture est tiède du soleil
Il y a peu posé sur l’herbe

« Tu me promets de dormir les yeux fermés ? »

L’enfant promet mais l’avenir le dira

Docile dès que le chapeau de paille maternel
Est posé assez grand pour que l’ombre
Couvre même ses mains croisées sous sa joue

En réalité Sophie attend la vaste solitude

*

Ce moment arrive toujours

Libre de se lever,
elle pose sa poupée sous le soleil chaud
Exactement comme c’est interdit

Parce qu’elle ne veut pas que sa poupée soit pâle

*

Sophie dort très bien
Les bras écartés et le cœur content

Pendant que les yeux fixes et bleus tombent
Au fond du visage

Elle n’est pas comme toi
Elle ne peut pas s’échapper

.

 

.

..

3. Réparation

.

.

Pendant tout ce temps Sophie a retenu sa respiration

« Dans une heure on pourra lui recoudre la tête »
De la poupée posée sur la table de marbre
Mme de Réan se risque à lâcher les yeux
Ils tiennent à nouveau grâce à la cire

Et aux longs doigts de Maman
Quand elle fait autre chose que rêver

.

.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s