Horace à Rome (1/3)

Par Pierre Vinclair

*

*

1.

Lorsqu’il travaillait____Michel-Ange
déjà vieux fut____trouvé un jour d’hiver après
la chute d’une grande quantité de neige

errant au milieu des ruines du Colisée
____vena[n]t monter son âme au ton qu’il fa[ut]
pour____sentir les beautés et les défauts de son

propre dessin de la coupole____tel est l’empire
de la beauté sublime____écrit Stendhal
dans ses Promenades dans Rome____en 1829

il court en renaissant____« cicérone »
de chapelle en chapelle entre les sept
collines pour monter____son âme au ton qu’il faut

sculpter des pierres____dans la ville carrière
et sentir les beautés des défauts d’un travail
peut-être en cours____bientôt Le Rouge et le Noir

et c’est ce qu’un père de famille____moi d’un temps
sans grandeur____peut lire____avec intelligence
artificielle Trump et tout le reste____dans l’hiver

de mon livre j’avais d’abord voulu parler
d’Horace (non pas la pièce : les trois frères____leurs
fidèles maîtresses____les amants percés____sœurs

qui doivent obéir au père dans la ville aux diverticules
et l’amour frappe ! où l’honneur jacte ses complaintes
ses remontrances____le cœur papa !____le patriarche :

famille ! patrie ! mais du poète____certes pas
sous les grues d’hôpital____qui plâtrent plâtrent comme
pour empêcher la ville d’aller où vont les choses)

à Rome : les voix____dans le tramway frôlant
le Colisée (oui comme un geste) où cinq cents ans
plus tôt Michel-Ange errait nu (préciser « nu »

donne un peu de folie à une anecdote sans cel
a insupport____ablement rom
antique) dans les ruines cherchant l’énergie électr

ique____sous la neige la neige____tourbillonnait
autour des cheveux sales____la ville dor
mait (sale) « il bâtissait un pont entre les siècles »

qu’agrippent les puissants et duquel sautent les
hommes modestes et les femmes aux cheveux
mal taillés celles qui crèvent en couche et leurs gamins morveux

qui ont mué trop tôt les ragazzi____petits marlous
lascars ____mais il y a quelque chose dans la beauté
de fondamentalement démocratique :

elle est pour tous et pour personne et elle échappe
à tous les discours____paravents____épouvantails
paratonnerres____paradoxes____impedimen

ta des belles personnes la nuit
les hautes grilles du Colisée____qu’il neige
ou non____que l’on soit nu ou non et même si l’on

s’appelle Buonarroti sont closes
les portiques de sécurité s’éclairent d’à-coups
(les phares des voitures comme des Génois

Niçois des Napoli
tains____New-Yorkais des Shanghaïens des Tahitiens
les Romains rentrent chez eux____pré

parer la bouffe____changer les couches
regarder l’épisode d’une série je ne parle pas de poésie)
Ludovico et moi sommes restés

comme dans un mauvais film devant la grille
sous de la neige qui de____vient de la pluie
il est nu nous chantons

je reviendrai demain avec Clémence____Noah & Amaël
et nous nous____glisserons entre les visages
maquillés et les perches____à selfie dans la file

démocratique avec les touristes du monde
et nous apparaîtrons dedans____bien des images in
stantanément postées sur les réseaux sociaux

et par les hauts-parleurs____fixés sur les portiques
résonnera bientôt la complainte des tou
ristes critiques____critiques critiques critiques (le soir)

Il est bien gras
____le Co le Co
lisée si gros que peuvent
____le Co le Co
s’y entasser les peuples 

____ils cherchent l’angle
où le cul de leur femme
____le Co le Co
apparaît seul et pur au milieu de la ruine —

veulent-ils faire croire
____qu’elle l’a visité —
disons le Co
____disons au moyen-âge ?

parfois acteurs
____ils simulent les com
bats de Coli
____même si tout le monde sait
au Colisée
____que la photo couleur
n’existait pas lorsque
____les pouces baissés
les empereurs
____assistaient aux dévo
assistaient aux dévorations.

tu peux chanter moquer ____tu peux faire ton Du B
ellay déçu par les antiquités____les restaurées
les contempo____ranéités

de Rome sous les pieds des Libanais
des Portoricains russes____des Coréens américains
de ceux qui vivent dans les récits de Marco Pol

o les voyages____de Vasco____la route de la soie
la caravelle de Colomb____la sainte islam
isation de l’Asie tous les chemins d’histoire

mènent les charognards au Colisée____c’est la tour babibel
le mémorial du temps présent____un musée d’art
si l’art est dans ce qui____intense vit

tout se regarde tout ____tout ce que l’on croit être
regardable ____photo
graphiable ____un ____objet

de poésie ____en soi
même s’il fait froid ____ici
sur le marbre sévère aussi froid que dans les

usines sur les montagnes____désertes et aussi froid
que si l’on ne regardait pas____que si personne
n’avait jamais ouvert les yeux

une femme se signe (elle se dit
que la____beauté qui nous entoure
est un miracle____ et quelle est à jamais perdue

pour nous)____les vieilles pierres et les statues décom
posées : un reliquat pour faire baver
le siècle et pour____maudire les temps (ce qui

justifie les efforts dépensés pour que même
reste même alors que____tout le reste devient) les ouvriers
les techniciens qui aménagent aux touristes

quelques décors du temps jadis____envoi
(un Colisée mais sans ___l’odeur du sang ____et sans
le lion) non pas dans le passé____dans une pu

blicité pour le pas____sé à faire tenir
les hommes en place ou au contraire qui servira bientôt
à leur faire péter les plombs

qu’est-ce que cela veut dire de visiter ces ruines
comme une tempête____ pour trouver de la force
pour imaginer Michel-Ange

courant autour du cercle en ruines
riant____jetant des boules de neige
sous les étoiles leur trajectoire dessinant

la courbure du dôme de Saint-Pierre____se rencontrant
comme l’index d’Adam et Dieu ____puis explosant
poudre blanchâtre____uet s’évanouissant.

*

*

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s