arbres à pluie (3/3)

Par Madeleine Lee. Traduit de l’anglais (Singapour) par P. Vinclair. 

Les arbres à pluie sont une espèce d’arbres tropicaux, qu’on trouve en nombre à Singapour. Cette série, constituée de quatorze poèmes publiés dans ses recueils successifs, a été commencée en 2002 par Madeleine Lee. Le quinzième, inédit, a été composé pour Catastrophes. Nous l’en remercions ! Téléchargez le pdf complet de la série.

*

*

arbre à pluie # 11

maintes et maintes fois ils ont remplacé
le macadam autour de toi
tarissant les ressources en nourriture
de tes racines profondes
pour que la chose souterraine
puisse y ramper
comme un ver de terre géant
les grues articulent
les bulldozers capitulent
les immigrés bangladais
en casques jaunes
gesticulent
cependant que tes orchidées sauvages
nids-d’oiseaux fougères cheveux-de-Venus
vacillent à peine
les feuilles composées se joignent
aux murmures de la circulation
je finis par comprendre
que toi seul es
au-dessus de tout cela

*

*

arbre à pluie # 12

ils persistèrent
à sangler ses bras écorchés
mettant en camisole ses jambes écartées
coulant dans le béton ses pieds d’argile
il a fallu six hommes pour le tenir sous contrôle
machinations incisions insinuations
tandis qu’un bavardage parasite était craché en continu
pendouillant de sa peau entaillée comme un déchet
une mousse d’orchidées sauvages une écume enragée
sortant des lèvres sèches de l’écorce
à la fin toujours inconsolable mais diminuée
ses sanglots emportés comme des boutures fraîches
guérie et exorcisée
l’arbre s’est réveillé femme indésirée
dans un champ labouré certains disent souillé
des tubes gonflés jusqu’à la taille
tout cela en pleine lumière sous l’œil du public
miroir plein de soleil d’un trajet vers le boulot
pour ceux qui n’imaginent pas au-delà des limites
un gentleman soldat protégeant son âme
des ravages des esprits inséculaires
tout ça parce qu’il n’aimait les arbres en désordre.

*

*

arbre à pluie # 13

i
il ramena à la maison la cosse
qu’il avait ramassé dans la cour de récréation
à l’intérieur une vingtaine de graines
de la taille d’un haricot azuki

ii.
il en planta six dans du compost frais
et regarda avec l’espoir
de voir des pousses apparaître
tous les matins avant l’école

iii
au bout d’une semaine il transplanta les germinations
après quoi elles furent rapidement
mangées par les escargots

iv
le second lot s’en sorti mieux
toutes les neufs
germèrent et s’élancèrent
écoutant les conseils horticoles
il laissa les semis devenir de jeunes arbres
et seulement alors les transplanta sur des parterres

v.
pour le prochain arbre à pluie de ma série
je n’avais qu’à regarder dans mon jardin.

*

*

arbre à pluie # 14

pour une fois celui-ci n’est pas trop élevé
il autorise le gros plan
sur les couronnes roses s’épanouissant au ciel
l’éventail d’une geisha au printemps
l’équivalent pour la saison de son fard à paupières

*

*

arbre à pluie # 15 / décibels

J’aime
le croassement du koël quand j’ouvre les yeux
le miaulement des chats quand je descends les escaliers
le bruissement d’un bambou balloté par le vent
le plouf d’une belle-de-jour se jetant dans la piscine
le tic-tac du fruit du belinjo qui tombe sur des lattes en chengai
le doux swoush d’une chaussure quand la truelle touche la terre

je n’aime pas
un battement sourd de basse dans ces tuyaux qui nous encombrent
le bruit d’ongle sur tableau noir d’une chaise qu’on traîne
les cris caillés d’un enfant crevant de faim sur une chaise haute
les conversations où je-te-raconte-ma-vie
le cri strident d’un air de jazz à la trompette
une averse de bruits anxiogènes rebondissant sur le toit de tôle

je regarde
par les baies vitrées s’étendant du sol au plafond
dans le vieil arbre de saga colonisé par le ficus
j’envie le calme à l’extérieur depuis mon intérieur conditionné
les bâtiments n’étaient-ils pas censés nous protéger des agressions ?
c’est la honte qui teinte le vieil arbre de rose
cent ans avant nous il vivait déjà
dans le calme et le silence puis vint cela

*

*

 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s