« Le pot, les os » (3/3)

Par Pierre Lafargue. Vous pouvez télécharger ici l’ensemble de « Le pot, les os » en pdf

TOUT ÇA SE PREND les doigts du bout des os
tout ça se prend les os du bout des carpes
tout ça se boit du bout des soifs
tout ça se rampe dans les crampes
tout ça qui craque pour sortir de son détraquement y plante
plus durement
sa tente d’os que les doigts tâtent
sa tente de foie fusillé
sa tente pâle devant les faces de l’ardeur
sa tente de plus grand effroi
sa tente de sueur
sa natte de chair coupée
sa natte incontinent souillée
sa natte que les os blanchissent
son pot où sont ses os brisés
ce même pot où le ciel verse
la plus drôle purée que la nuit gerce
le pot est sur la table mise
c’est le matin
le pot est sur la table mise il contient
la plus drôle purée que la nuit ait gercée
elle est rouge où elle est gercée il faut donc la manger
avec les os brisés mêlés de dix mille hommes que des bêtes ont mâchés
qu’elles ont recrachés sans penser
à mal
elles ont mangé les dents des hommes
elles ont mangé leurs petites dents en appuyant
avec les leurs
la dure pointe des leurs bien appuyée sur les dents plates qui éclataient
les morceaux sont dans ce pot avec les autres os et la nausée
et la purée que le ciel y a versée.

o

CE N’EST PAS tant
ce n’est pas tant ça
les os
ce n’est pas tant
tout ce qu’on en peut dire
que ce qu’ils disent
quand ils craquent alors
je sais qu’ils sont
craquants & craquelins
croqués au pot
refaisant nau
de nausée nau
mes os.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s